Facile, rapide et gratuit

Créez votre site maintenant

Je crée mon site

Mission Ouvrière de l’Orne « 2017...  60e Anniversaire... et après ?

02 33 83 90 65

2017… le 60e Anniversaire : Déjà du passé ?

Les Célés de Noël 2018

Argentan - Flers - Mortagne

FORMATION CONTINUE

Retraite 2018 à Saint-Jacut des accompagnateurs en Mission ouvrière

La 45e retraite annuelle de la Mission ouvrière a eu lieu du 2 au 6 septembre 2018 à Saint Jacut de la Mer.

Cette retraite s'adressait aux accompagnateurs prêtres, religieuses et laïcs engagés auprès des enfants, jeunes et adultes en quartiers populaires, mais aussi aux responsables des mouvements ACE, JOC, ACO.

Le thème choisi était « De l'humanité bafouée à l'humanité relevée ». C'est Maurice CARRÉ, curé d'une paroisse sur Laval et accompagnateur lui-même de la mission ouvrière qui a accepté de prêcher cette retraite à partir de récits de l'Évangile de St Marc, des Actes des apôtres et de l'exhortation du Pape : « La joie et l'allégresse ».

Trois nouveaux participants ont rejoint le groupe, voici quelques échos de ce qu'ils ont vécu :

« Participant pour la première fois à cette retraite, je retiens un emploi du temps bien établi, qui laisse temps, après l'intervention du matin, à la réflexion personnelle, à la prière, mais aussi à la balade et baignade.

L'apport sur le regard, l'écoute avec le récit de la guérison d'un infirme au temple (actes 3,1-16), m'a permis de relire ce que je vis avec les travailleurs en précarité dans mon usine, vivre avec eux des temps de partage, les soutenir, être auprès de ces femmes et hommes, les écouter et les aider à avancer (c'est aussi la priorité de l'ACO). Ces quatre jours m'ont permis de faire une pause, de réfléchir à mon rôle de chrétien, à prier pour me redonner la force de repartir dans ma responsabilité en ACO, et dans mon engagement syndical, proposer la RDV à un plus grand nombre. »

 

« Après l'apport du matin et des pistes de réflexion proposées, c’est l’heure de rentrer en soi-même pour faire la vérité, pour éclaircir des zones d’ombre, pour relire en toute quiétude, sans obligation de résultat, notre vie, notre « mission », nos engagements.

 Puis en fin d'après-midi arrive le partage en grand groupe avant la célébration, nourrie de symboles, durant laquelle chacun aura à cœur d’offrir les fruits de chaque journée. A chaque jour, ses richesses et plus elles s’accumulent, plus le cœur se fait léger. »

 

La retraite est un moment important en ce temps de rentrée. Le récit de la Passion a permis, entre autre, de faire le point sur le cœur de notre mission, déposer nos fardeaux et relire nos richesses ; rappeler l'importance de la prière qui permet de : « nous tourner vers le Père, lui exprimer ce que nous ressentons, prendre ce temps suffisant pour que se creuse en nous ce puits où notre décision va prendre racine avec une assurance paisible. » (Maurice Carré)

La foi en la résurrection de Jésus qui pousse Pierre et Jean à l'action, a interpellé chacun sur son attitude :  comment sommes-nous à l'écoute, comment nous laissons-nous « enseigner » par la parole de Dieu et par la parole des autres et quelle « fréquentation » de la Parole de Dieu permettons-nous de vivre à travers nos propositions ?

 

Enfin, L'Exhortation apostolique nous a renvoyé, sur nos routes, encouragé à la rencontre, à l'action, à la bienveillance, au pardon pour une nouvelle année au service de la Bonne nouvelle.

Rencontre des M.O.L. 17 février 2018

C'est autour du thème « quel partenariat vivons-nous ? » que 26 personnes se sont retrouvées samedi 17 février pour la rencontre annuelle des missions ouvrières locales.

 

Venus d'Alençon, Argentan, Flers, La Ferté Macé, Le Perche, les participants ont pu échanger leurs différentes expériences vécues en lien avec la Secours catholique, la pastorale des migrants, le service de la catéchèse, les paroisses... : partenariat au moment de Noël et des temps de célébration, mais aussi pour l'élaboration de projets comme une bibliothèque de rue, la participation à une concertation municipale sur la citoyenneté, des présences diverses auprès de migrants, la réflexion portée par un groupe quartier populaire, la préparation aux sacrements...

 

C'est dans la dynamique de la rencontre nationale de 2015 « élargis l'espace de ta tente » et du 60è anniversaire de la MO vécu en septembre, que nous avons poursuivi ce travail et cette réflexion en mesurant les richesses mais aussi les questions posées par ces collaborations.

 

A l'aide de textes d'approfondissement d' Etienne Grieu, Christophe Théobald, Xavier Durand, Mgr Brunin et d'autres encore nous avons repris les fondements de ces partenariats ; mesuré la chance pour la Mission ouvrière mais aussi pour toute l'Eglise.

Nous sommes repartis avec la conviction que ce que nous vivons là ne doit pas rester enfoui...la vie des personnes rencontrées, leur cheminement dans l'engagement et dans la foi intéresse toute notre Eglise.

Comme le rappelle Etienne Grieu : « L'Eglise c'est aussi une communion, une fraternité. L'Eucharistie prend corps également par des rencontres entre communautés qui se refusent à se transformer en chapelles et peuvent ainsi se questionner mutuellement, s'encourager, se relancer, voire se corriger.

…Tant que la priorité aux plus fragiles n'est pas inscrite dans nos fibres profondes, nos communautés d'Eglise sont en manque d'Evangile : que seraient les évangiles sans ces hommes et ces femmes qui, en général, désorganisent tout ce qui était prévu ? Feraient-ils encore entendre la Bonne nouvelle ? Ce rendez-vous avec « ceux qui ne comptent pas » est crucial pour l'Eglise. Car il s'agit pour elle d'une véritable école de fraternité. (Cahier de l'atelier 554)

 

C'est bien dans cet esprit de Diaconie que nous oeuvrons, c'est nourri de cette vie partagée et relue que nous participons à l'Eucharistie et c'est celle-ci qui nous envoie vers le Monde.

 

Nos partenariats doivent nous permettre d'être des veilleurs d'humanité dans nos quartiers, sur nos lieux de travail, nos lieux d'engagement, toujours au service de la Bonne nouvelle adressée à tous et à chacun, notamment aux plus fragiles. Les compétences et les charismes différents mais partagés sont une richesse et révèlent des trésors que l'on ne soupçonne pas. C'est ensemble que nous formons l'Eglise du Christ.

 

Cette journée de travail a également été marquée par la remise, par le Père Habert, de la lettre de mission à Geneviève Prieur : poursuivre sa mission auprès de la Mission ouvrière sur le Perche, en lien avec les paroisses, et référente diaconie pour le pôle du Perche Nord.

Après-midi "Galette" à Argentan

65 personnes sont venues partager la galette de la Mission ouvrière d'Argentan ce dimanche 28 janvier. 20 enfants, 7 jeunes et 38 adultes ont échangé leurs vœux pour une année placée sous le signe de la solidarité, du partage et de la fraternité.

Après s'être remémorés la fête des 60 ans de la mission ouvrière grâce au photos prises ce jour, les enfants en club ACE ont partagé comment ils participaient au défi de l'amitié.

Ce sont ensuite les jeunes qui ont rappelé le cahier de doléances rédigé suite au rassemblement national de 2017. Doléances concernant principalement le travail et la formation professionnelle.

Ils ont pu également inviter les jeunes présents à la prochaine rencontre diocésaine qui aura lieu le 10 février à Alençon.

Puis ce fut le au tour des adultes d'exprimer leurs souhaits : citoyens au travail ou retraités, militants dans des organisations ou des associations comme le Secours catholique avec la bibliothèque de rue, la Pastorale des migrants, délégué des habitants à l'office HLM... ont insisté sur ce qui favorisait la rencontre, le vivre ensemble, aussi bien dans les quartiers, en famille que sur les lieux de travail, avec pour principal attente : un travail digne pour tous, comme le promeut la JOC, l'accueil des migrants, la Paix dans le monde.

La galette « maison » eut un vif succès, ainsi que les jeux de société qui ont favorisé l'échange et la rencontre.

Un bel après-midi chaleureux et convivial qui fait suite à la célébration de Noël et permet de garder

les liens avec les familles des différents quartiers d'Argentan.

Mission ouvrière du Perche :

" Une matinée pour Dieu...

... Pardon ? "

C'est effectivement, le sacrement du Pardon qui a été proposé ce dimanche matin, 14 janvier, comme thème à la Mission ouvrière du Perche à l'occasion de la matinée pour Dieu qui avait lieu à Mortagne.

Chacun a pu exprimer son vécu, son ressenti dans une grande liberté de parole, ayant en tête des expériences diverses de ce "sacrement", parfois traumatisantes et d'autres qui ont pu aider tel ou telle. Jean-Pierre FIRMESSE nous a tracé l'historique de cette pratique dans l'Eglise. Il nous a par ailleurs invité à considérer ce sacrement du Pardon comme le sacrement de l'Amour du Père. Le groupe a pu vivre une célébration communautaire du Pardon. Après avoir médité l'évangile du Fils prodigue,  (mais surtout du Père miséricordieux), nous avons célébré ensemble l'Eucharistie.

Cette matinée s'est achevée par un repas autour d'une copieuse raclette, sur le point de devenir "traditionnelle". C'est donc parfois l'estomac un peu lourd mais le cœur léger que nous sommes repartis sur nos chemin de mission.


Noël de l'A.C.E. du Perche Sud

Quelques photos de l’après-midi autour de Noêl avec des enfants de l’ACE, des enfants invités par la catéchèse et le Secours catholique.

15 enfants et 8 adultes étaient présents.

Après, un jeu d’accueil,  avoir écrit au dos de smiley joyeux ce qui nous rend heureux à Noël, le texte d’évangile de la naissance de Jésus mimé, un goûter a réuni tout le monde. Ce fut une après-midi pleine d’entrain, et de joie de vivre.

Noël 2017 de la Mission ouvrière à Mortagne

Ce samedi 16 décembre, à Mortagne, a eu lieu la célé de Noël de la Mission ouvrière du Perche. 51 personnes sont venues dont 10 enfants, 7 jeunes, 34 adultes. D’autres n’ont pu venir pour cause de maladie.  Quatre personnes nous ont rejoints par l’intermédiaire du Secours catholique.

L’équipe de préparation, et tout spécialement les enfants pour la déco, et nos grands jeunes s’étaient investis pour la réussite de cette soirée.

Des chants pour notre célébration, avec en introduction, la chanson « Hiro », de Soprano, des prières, un débat animé s’appuyant sur les thèmes des pages 2 et 3 du message 2017 de la Mission ouvrière, l’Evangile mimé par les enfants.

Cette joyeuse troupe s’est ensuite retrouvée autour d’un repas partagé aux saveurs diverses et variées dont de délicieux litchis de la Réunion !

A.C.E. - La fête du jeu à Berd'huis

Toujours ce mercredi 21 juin, avait lieu la fête du jeu à la salle des fêtes de Berd’huis, organisée par les clubs Perlin, Fripounet et Triolo du Perche.

Les enfants avaient choisi les jeux à la ludothèque du Theil et avaient fait des invitations pour leurs copains.

40 enfants étaient présents, de Mortagne, Mauves, Le Theil, Berd’huis, et la région,  3 respon-sables et 11 parents qui ont tenu les stands de jeux.

Que d’animation malgré la chaleur. Jeux agrémentés de petits lots et d’un tirage au sort final pour gagner, qui un ballon, qui une peluche, qui encore une corde à sauter… et bien sûr le traditionnel goûter. Jusqu’à un journaliste du Perche qui est passé.

Accompagnateurs en Mission ouvrière

Ce jeudi 15 juin a eu lieu, comme chaque année, la rencontre des accompagnateurs en Mission Ouvrière (ACE, JOC, ACO)

21 laîcs, prêtres ou religieuses étaient présents.

La reprise de ce qui a été vécu dans l’année s’est faite  en repartant du thème du rassemblement des 60 ans de la Mission Ouvrière :

« Peuple en Marche… quel vent te pousse ? »

Et bien sûr, une grande convivialité.

Camp départemental A.C.E.

Les 19 et 20 avril, a eu lieu à Pointel à la maison familiale le camp départemental de l’ACE ; 48 enfants et 12 responsables ont profité du cadre et du soleil.

Le thème était " la nature " et ils en ont découvert le marais du Hazé à Briouze avec sa faune et sa flore très riches.

Sans oublier la superbe ambiance et la veillée ou chacun a eu à cœur de participer.

Tout le monde attend avec impatience l’année prochaine et, prochains rendez-vous, les fêtes du jeu qui auront à Alençon et à Berd’huis.

Actualité J.O.C.

Bande-Annonce " Comme des lions "

A VOIR !